chiro.pngUn peu d'Histoire... normande

Les premiers travaux relatifs aux Chiroptères de Normandie datent de la fin du 19ième siècle et du tout début du 20ième (1883-1905). Ils ont été réalisés par les pionniers de la mammalogie normande, Henri Gadeau de Kerville et l'abbé Arthur-Louis Letacq.

La création du Groupe Mammalogique Normand en 1978 a favorisé la constitution d'un noyau d'observateurs qui s’est spécialisé dans l'étude des chauves-souris et dont les recherches ont permis d'accroître et de préciser de façon considérable les données qualitatives et quantitatives sur cet Ordre de mammifères.

Ces activités d'inventaire se sont organisées dans plusieurs directions que l'on peut regrouper en quatre rubriques principales :

  • - prospection systématique des cavités souterraines ;

  • - captures au filet ;

  • - prospections aléatoires au détecteur d’ultrasons, depuis 1992 ;

  • - informations diverses.

 

BI_SerotineCom_SCa_300dpi.jpgLa visite hivernale des cavités souterraines (d'origine artificielle pour la plupart) ainsi que des blockhaus sur le littoral, a fourni initialement l'essentiel des données. Cette recherche principalement axée sur la prospection en milieu souterrain durant l'hibernation a grandement favorisé au début de nos investigations la découverte des chauves-souris cavernicoles au détriment des espèces strictement arboricoles ou anthropophiles.

Des autorisations individuelles de manipulation temporaire de chauves-souris ont permis aux naturalistes accrédités de procéder à des opérations de capture au filet. Cette technique a été utilisée dans des milieux variés en Haute et Basse-Normandie. Elle nous a amenés à moduler notre appréciation quant au statut de certaines espèces, le Murin de Bechstein et le Murin de Daubenton en particulier.

En plus des deux modes principaux de prospection décrits, une importante somme d'informations a été collectée de diverses façons. Ces données sont, soit le fruit de recherches spécifiques de certains observateurs : visite de combles de bâtiments ou d'églises, découverte de cadavres, analyse de pelotes de réjection de rapaces nocturnes, inspection de ponts, interventions chez des particuliers dans un but de protection de colonies..., soit des informations transmises par des tierces personnes et contrôlées par nos soins.

Il est à noter que les cadavres et les restes osseux que nous avons trouvés ont dans leur quasi totalité fait l'objet d'une identification par un spécialiste reconnu des Chiroptères. La bonne implantation territoriale de certains observateurs a permis un important recueil de données concernant les espèces anthropophiles (localisation de colonies, découverte de cadavres).

Le bilan de ces recherches met en évidence une hétérogénéité marquée des résultats. En effet, la pression d'observation a été plus forte dans la partie de la Normandie reliée au Bassin Parisien, en Pays d’Auge et dans le Perche ornais. Ceci est dû à la fois à la présence d'un plus grand nombre d'observateurs spécialisés dans les Chiroptères et à l'existence d'ensembles de cavités souterraines beaucoup plus importants qu'en Normandie armoricaine. Les cartes d'espèces communes et cavernicoles en hivernage (Grand Murin, Murin à moustaches, par exemple) fournissent une image assez précise de l'étendue de la prospection.

 

Les actions de protection et de conservation des espèces :

Profondément mobilisé par l'étude et la protection des chauves-souris de Normandie, le GMN a réalisé et réalise au quotidien de nombreuses actions pour la conservation des espèces et de leurs habitats.

Ainsi, il a porté la déclinaison interrégional du Plan National d'Actions Chauves-souris 2009-2013 qui a été un réel succès dans sa mise en oeuvre : pour en savoir plus.

Il intervient auprès des propriétaires privés et publiques pour la protection physique et légale des sites : pour en savoir plus.

Il anime le Réseau SOS Chauves-souris, dans le but de rassurer et accompagner les propriétaires découvrant des chauves-souris chez eux : pour en savoir plus.

 

Documents à télécharger pour connaître tout sur les chauves-souris

L'ensemble des documents suivants sont également disponibles au sein des antennes de l'association. N'hésitez pas à nous les demander...

Poster "Chauves-souris de Normandie" recto et verso

Plaquette "Connaître et Protéger les chauves-souris en Normandie" recto et verso

Fascicule Connaître Pour Agir n°65 "Les Chauves-souris et nous" réalisé par l'AREHN

Guide de conseil "Accueillir des Chauves-souris" réalisé par le Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin

 

Les chauves-souris et les traitements anti-parasitaires : où en sommes-nous en Normandie ? Compte-rendu

Les chauves-souris et les éoliennes : où en sommes-nous en Normandie ? Compte-rendu

 

Liens utiles

Découvrir les Chauves-souris de Normandie

Opération "Refuge pour les Chauves-souris" de la SFEPM

La Nuit Internationale de la Chauve-souris

Plan National d'Actions Chiroptères (PNAC) et son dernier bulletin d'information ici